Partenaires




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Publications > Collection Espace et Territoires (P.U.R.) > L’ombre d’une Métropole. Les bourgs-centres de Loire Atlantique

L’ombre d’une Métropole. Les bourgs-centres de Loire Atlantique

Valérie JOUSSEAUME, 1998

Le récent regain d’intérêt pour l’aménagement du territoire et la volonté politique de redéfinir le maillage territorial de la France placent les pôles élémentaires de l’espace rural au coeur du débat public. Ces « bourgs-centres » peuvent-ils être les pivots centraux d’une réorganisation territoriale ? Sont-ils une échelle pertinente d’intervention ? Sont-ils capables d’assurer la desserte commerciale des populations rurales et de conduire un projet de développement économique local ? En d’autres termes, sont-ils des noeuds du tissu rural, susceptibles d’assurer sa résistance face aux tendances actuelles de la polarisation urbaine ?

A travers l’analyse, sur une durée de plus de trente ans, de 33 communes de la Loire-Atlantique, groupées autour de Nantes, Valérie Jousseaume montre que la pérennité des bourgs-centres marque en réalité une extraordinaire adaptation tant de leur fonctionnement que de leur rôle au sein de l’espace rural.

À l’origine, dans un espace et une économie agraires, le bourg-centre était un objet économique, social et spatial, original. Mais, depuis les années cinquante le système économique industriel et urbain qui se diffuse, n’a plus besoin du bourg-centre pour exister. Le bourg-centre traditionnel est mort. Aujourd’hui, I’évolution des bourgs-centres obéit à la logique macroéconomique avec la prépondérance des effets d’héritage, de taille et de distance à la ville. Ils évoluent également selon la réaction de leur société locale qui se bloque, s’ouvre ou s’adapte aux mutations en cours.

Les bourgs-centres peuvent-ils donc prétendre à être les centres de bassins de vie ? Les centres de pays ? Des réponses sont ici ébauchées. Le présent ouvrage milite pour un aménagement à l’écoute des territoires et de leur diversité.

Valérie Jousseaume est maître de conférences à l’université de Nantes. Elle est membre de l’équipe CNRS-UMR 6590 « Espaces géographiques et Sociétés ». Cet ouvrage est extrait de sa thèse de doctorat.

Presses Universitaires de Rennes
ISBN : 2-86847-309-1
212 pages