Janvier 2013


Cliquez ici pour télécharger !

L’année 2013 sera je l’espère une année riche en projets et en activités scientifiques pour chacun-e d’entre vous. L’UMR ESO a intégré six nouveaux chercheurs au premier janvier dernier : les collègues du site angevin d’Agrocampus Ouest, qui viennent consolider nos compétences sur les thématiques des paysages et de la ruralité. Bienvenue à elles et à eux.

Ce début d’année est une période de mobilisation pour le lancement de nouveaux projets. Le calendrier de la recherche est ainsi fait : la plupart des appels à projets sortent en fin d’année civile et au début de l’année suivante ; il faut donc l’anticiper quand c’est possible et y consacrer le temps nécessaire pour monter de bons projets. Notre capacité à répondre aux grands appels nationaux et internationaux sera un point important dans l’évaluation de l’UMR. ESO n’a pas été en reste cette année avec plusieurs projets retenus qui sont portés par ou qui impliquent des membres de l’UMR (ANR Automédication, ANR MAKARA sur la qualité des eaux de surface, Projet « Déchets et Société » avec l’ADEME, Projet « Territoires et fabrique du genre » à l’Institut du Genre, etc.) et d’autres qui ont été déposés ou sont en cours d’élaboration (deux réponses à l’Appel ANR SOCENV, un Projet ANR Blanc sur la Colombie, un PICS à l’InSHS sur la Roumanie, un PEPS à l’InSHS sur les « Paysages de Brousse », un projet PEERS à l’IRD sur l’Afrique Centrale, le Projet « Vivre les Nouvelles Campagnes » en Pays de la Loire, etc.)Je remercie les collègues impliqué-e-s dans ces projets et je m’excuse auprès de celles et ceux que j’ai oublié- e-s. Cela m’incite à vous rappeler qu’il est essentiel de m’informer des projets que vous déposez, de même qu’il est important de répondre aux recensements qui sont lancés tous les ans à cette période : doctorants entrants et sortants, projets de recherche déposés et retenus, publications de l’année antérieure. Une UMR comme la nôtre ne peut fonctionner correctement qu’avec une bonne remontée de l’information ; merci d’y consacrer le temps nécessaire.

J’en profite pour vous rappeler que l’UMR réalisera aussi en 2014 un recensement de nos activités internationales. Il sera testé sur le site de Rennes au premier semestre, puis étendu aux autres sites au second semestre. Ce recensement permettra de faire un état précis de nos activités internationales, souvent invisibles, et d’enrichir ainsi notre futur bilan sur un point qui avait été considéré comme faible lors de notre dernière évaluation. Merci par avance de vos réponses. 

De même, les Journées ESO sont le lieu privilégié où s’opère la transversalité scientifique dans l’UMR et où s’élabore une culture commune de la recherche. Celles-ci sont statutairement obligatoires pour tou-te-s les membres et doctorant-e-s de l’UMR ; j’insiste sur la nécessité d’y participer avec régularité. Je vous rappelle nos prochaines échéances (consultables à la rubrique agenda du site web de l’UMR) :

- la Journée ESO du 15 avril, qui verra pour la première fois se tenir, en parallèle aux réunions d’axes, un séminaire des doctorant-e-s de l’UMR. Un accueil spécial sera organisé pour les nouveaux/elles inscrit-e-s ;

- les Journées ESO d’Angers, les 24 et 25 juin.

Du côté des manifestations scientifiques, ESO est impliqué en 2013 dans le montage de plusieurs colloques, séminaires et journées d’études, dont vous êtes régulièrement informés sur la liste ESO. Nous travaillons également à la préparation de quatre manifestations qui seront stratégiques pour l’UMR en 2014 : les colloque « L’espace en partage » (Rennes), le colloque « Campagnes » (Nantes), le colloque de la biennale « Masculins/ Féminins » (Angers) et l’École thématique CNRS « Art et Recherche » (lieu à confirmer).

Je profite également de cet éditorial pour vous informer que l’UMR tiendra le 20 juin prochain un « Comité d’orientation et de suivi » ; une instance réunissant en cours de contrat l’ensemble de nos tutelles (ainsi qu’Agrocampus Ouest, établissement «partenaire» de l’UMR), pour examiner le fonctionnement et les projets de l’UMR et le soutien apporté par nos différentes tutelles. Vous serez informés des résultats de ce COS lors de nos prochaines journées d’Angers, les 24 et 25 juin.

Pour finir, une bonne nouvelle du côté de la MSH Ange Guépin : son périmètre est officiellement élargi à toute la région des Pays de la Loire. Ainsi, tous les sites de l’UMR sont désormais intégrés à une MSH, ce qui nous permet d’y inscrire nos activités et d’y monter des projets inter-MSH. Pensez-y sérieusement : les MSH sont un cadre idéal pour amorcer –ou pour faire évoluer– un projet d’envergure nationale ou internationale.

VINCENT GOUËSET 


Octobre 2016

Mai 2016

Octobre 2015

Septembre 2014

Février 2014

Septembre 2013

Janvier 2013

Juillet 2012

Janvier 2012

Juillet 2011

Janvier 2011

Septembre 2010

Janvier 2010

Juillet 2009

Janvier 2009

Septembre 2008

Janvier 2008

Juillet 2007

Janvier 2007

Juillet 2006

Janvier 2006

Juillet 2005

Janvier 2005

Juillet 2004

Décembre 2003

Juillet 2003

Janvier 2003

Juin 2002

Décembre 2001

Juin 2001