Méthode d’identification des lieux investis par des enfants de six à onze ans dans leur espace de vie urbain quotidien

Christophe ENAUX , Laboratoire Image et Ville - UMR 7011 CNRS - Université Louis Pasteur Strasbourg 1
Alain LEGENDRE, Laboratoire de Psychologie environnementale - UMR 8069 CNRS - Université René Descartes Paris V.
 

La communication porte sur une méthode d’identification des lieux d’activité des enfants et sur leur usage temporel de ces lieux. Les études des pratiques et des comportements des enfants et des jeunes dans les espaces quotidiens d’échelles différentes allant du quartier à la ville se heurtent à plusieurs obstacles. L’un, et non des moindres puisqu’il conditionne la pertinence des conclusions formulées, concerne les outils méthodologiques mis en oeuvre pour recueillir les informations. Du point de vue des lieux d’activité fréquentés et des pratiques d’investissement de ces lieux par les enfants et les jeunes, l’entretien, le carnet de bord, et l’observation directe peuvent être complétés par l’utilisation de nouvelles technologies. 

Dans un premier temps, cette communication présente une approche alternative de relevé des espaces d’action des enfants, qui se fonde sur l’emploi du système de localisation GPS et des Systèmes d’Informations Géographiques. Dans ce cadre, elle développe plus particulièrement la démarche d’identification des lieux d’activité sur la base d’une opérationnalisation du concept de "station" par l’intermédiaire d’un indice mesurant le degré de stationnarité dans l’espace. Dans un second temps, c’est le mode d’occupation temporel des lieux d’activités qui fait l’objet d’un approfondissement. 

De par leur nature spatio-temporelle, les relevés GPS fournissent diverses informations ayant notamment trait aux moments de la journée où les lieux sont fréquentés, à la durée des fréquentations et au comportement (statique versus dynamique) des enfants dans un même lieu d’activité. On peut ainsi en déduire la façon dont les enfants utilisent ces lieux, les emplacements qu’ils privilégient, etc. Sur la base de notre échantillon d’enfants fréquentant l’école primaire et d’une distribution des modules GPS en fonction de l’âge, du sexe et du quartier de résidence, une analyse des pratiques des lieux d’activité (parc/aire de jeu) sera présentée.