L’invention d’une diaspora indienne : enjeux politiques et sociaux

Eric Leclerc, maître de conférences, détaché au Centre de Sciences Humaines de New Delhi (Inde)

Le gouvernement indien, sous l’autorité du parti nationaliste du BJP, a lancé à partir de 2000 une vaste campagne pour promouvoir la « diaspora indienne » afin d’attirer les investissements directs au profit du développement économique du pays. Revendiquant explicitement les modèles israéliens ou chinois, le gouvernement indien a instauré diverses mesures pour favoriser le retour, physique ou monétaire, des membres les plus affluents des indiens d’Outre-mer. Cette nouvelle orientation politique est tout à la fois une stratégie de politique internationale et nationale. Une analyse précise de l’invention de cette nouvelle catégorie « diaspora indienne » met en évidence les enjeux sociaux et politiques en œuvre aussi bien en Inde que dans les pays étrangers où elle réside. Le moindre des paradoxes de cette situation étant la volonté de faire entrer cette « diaspora » dans le cadre spatial d’un l’Etat-nation indien en cours de consolidation. Veuillez agréer, mesdames l’expression de ma considération distinguées. Si pour des raisons techniques (dépassement des délais) ou scientifique ma proposition ne pouvait être retenue , merci de m’en informer.