Espaces de mobilisation individuelle et collective au Venezuela : Les Tables techniques de l’eau à Maracaibo

 
Uhel Mathieu, doctorant en géographie, UMR 6590 ESO – CRESO, Université de Caen Basse-Normandie 

La « révolution bolivarienne » initiée au Venezuela depuis 1998 tente de résoudre la question de l’accès à l’eau dans les quartiers précaires par la mise en place de Tables de l’Eau. Ce nouveau dispositif participatif, intégré à un projet global de transformation sociale, est censé participer à la réorganisation égalitaire et décentralisée du territoire national. A l’articulation entre investissement ordinaire et mobilisation politique, la démocratie participative pose la question de l’organisation des rapports sociaux à l’échelle locale et de leur place au sein de la structure du pouvoir politique. Le Pouvoir Populaire parvient-il à s’acquitter de cette mission assignée par l’Etat et à éviter la reproduction de l’instrumentalisation politique du service ?