L’estuaire de la Seine ou la construction d’une identité territoriale dans un espace en recomposition

Pasquier Sylvain (sociologue, CEReV), Lévêque Laurent (maître de conférences associé en aménagement, UMR IDEES 6228 CIRTAL), Université de Caen et Université du Havre 

La communication se propose d’illustrer les processus de recomposition territoriale dans l’estuaire de la Seine qui intervient, suite à la mise en service du pont de Normandie en 1995 en analysant les interactions entre acteurs et système territorial. Les processus sociaux et politiques concernent deux catégories d’acteurs. D’une part les habitants de la rive Nord : ils viennent bénéficier au sud de la rente de localisation que leur offre le pont de Normandie. D’autre part, les élus politiques majeurs des deux rives qui ont saisi précocement l’opportunité de la mise en service du pont pour construire une représentation mobilisatrice de l’estuaire. On cherche à identifier quels sont les enjeux mobilisateurs, pour les habitants et pour les élus, qui pourraient contribuer à une intégration progressive des deux rives et des sociétés de l’estuaire