L’espace comme politique

Gourgues Guillaume et Hamzaoui Ouassim, doctorants allocataires en science politique, UMR 5194 PACTE - Politiques Organisations, IEP de Grenoble 

A travers l’étude d’une association fondée par des allocataires de minima sociaux et des professionnels de l’insertion, revendiquant une action « citoyenne » menée par des « égaux », c’est le concept même de politique qui se trouve interrogé. Le rapport à l’espace, sa réappropriation, devient le pivot de cette réflexion à partir du moment où les outils intellectuels fournis par la science politique ne permettent plus d’explorer le terrain d’observation. Partant des travaux de philosophie politique, l’espace comme politique est ici présenté comme la capacité des plus démunis à créer un lieu propre, celui de leur égalité, et celui de leur politique. Cet espace, devenu scène commune, peut être considéré comme l’acte politique même, celui qui oppose la volonté de choisir son espace et son temps, au nom de la figure de l’Autre qu’est le citoyen, aux temps et espaces subis, ceux de la police, à l’origine des logiques del’identification.