Habiter autrement. Exemple d’un habitat féministe à Grenoble

 
Gaillard Edith, doctorante en sociologie, UMR 6173 CITERES, Université François Rabelais, Tours 

En partant de la notion d´habiter, on cherchera à souligner la dimension éminemment politique de cette notion qui ne se réduit pas à la simple occupation d´un lieu et aux pratiques sociales d ´investissement s´y référant, mais qui relève tout autant des finalités de l´occupation. En appréhendant la question sous l´angle de l´habitat alternatif, des logiques d´espace spécifiques sont mises en lumière allant de l´appropriation sociale d´un lieu et de ses finalités, à son détournement symbolique produisant un terrain d´exception agi par de multiples mobilisations politiques.