Espaces et SOciétés (UMR 6590)

ESO – Espaces et Sociétés – a été créée au début des années 1980 à l’initiative de chercheurs ayant une solide expérience de collaboration acquise notamment dans l’ATP CNRS « Changement social ». Elle regroupe cinq sites localisés à Angers, Nantes, Caen, Le Mans, et Rennes. 

Actuellement dirigée par Emmanuelle HELLIER, professeure d'aménagement de l'espace et urbanisme à l'Université Rennes 2, l’unité compte neuf chercheurs CNRS, près de 120 enseignants-chercheurs, 16 ITA et environ 130 doctorants. D’unité de géographie de la France de l’Ouest, elle est devenue une unité pluridisciplinaire implantée dans la France de l’Ouest mais ouverte à des terrains variés. L’unité regroupe des géographes, des aménageurs et des chercheurs d’autres disciplines (sociologie, psychologie environnementale, info-com, architecture et urbanisme). 

L’objectif scientifique est de contribuer à l’appréhension et la compréhension de la dimension spatiale des sociétés. 

Le nouveau projet scientifique de l’UMR ESO (2017-2021) s’inscrit dans la continuité du projet précédent et réaffirme le positionnement scientifique original de l’UMR ESO qui, depuis son ancrage historique en géographie sociale, s’est élargi à la dimension spatiale des rapports sociaux et à l’étude des inégalités sous toutes leurs formes, à partir de l’ensemble des disciplines représentées dans l’UMR.
Afin de garantir l’unité et la cohésion scientifique d’ESO, le projet scientifique a été conçu sans équipes internes ni déclinaison propre à chacun des cinq sites. Il est structuré en quatre grands axes transversaux communs à l’ensemble de l’UMR et portés par un collectif d’animateurs représentant la diversité des disciplines et des sites.
Le 1er axe est centré sur les divisions sociales de l’espace, le 2e sur les pratiques et les représentations de l’espace, le 3e sur l’action collective territorialisée et le 4e sur les questions théoriques et méthodologiques.

Le projet se positionne sur plusieurs thématiques fortes ou émergentes dans l’UMR (liste non hiérarchique ni exhaustive) : la santé, le bien-être et le handicap ; les âges de la vie (enfance et jeunesse, vieillissement) ; les inégalités, les discriminations et l’exclusion (ainsi que l’inclusion) sociale ; le développement durable, l’environnement et la transition socio-écologique ; les paysages, le patrimoine, le tourisme et loisirs ; les mondes urbains et ruraux ainsi que les interactions entre les deux ; les migrations et les mobilités ; les sociétés en développement dans les pays du Sud ; l’action collective et les constructions territoriales à différentes échelles (de la France de l’Ouest au Monde) ; le genre et les sexualités ; les politiques sociales territorialisées ; l’innovation sociale et l’économie sociale et solidaire ; etc.

Vers les Axes de recherches