•  Cet ouvrage collectif, issu des résultats d’une recherche interdisciplinaire, contribue à l’identification des inégalités éducatives liées aux contextes et espaces de vie des adolescents âgés de 11 à 15 ans en France. Ces inégalités sont ici analysées selon plusieurs registres. Au plan politique, ces jeunes sont les bénéficiaires d’une politique publique universelle (statut de collégiens), qui se déploie aussi dans des contextes spatiaux différenciés, et de politiques ciblées (Programme de Réussite...


    Lire la suite


  • Les atlas sont les outils incontournables des géographes depuis les origines de la discipline : une carte bien conçue vaut un long discours. Aujourd’hui, ils sont plus que jamais pertinents pour saisir les hiérarchies d’une société, les mécanismes qui les produisent et la complexité de ses espaces. Dans un monde où les informations jaillissent de toutes parts, où la multiplication des points de vue peut amener plus de confusion que de clarté, où le vrai se mélange parfois au faux, il est plus que...


    Lire la suite


  • Dans le cadre des Journées 2019 de la Commission de géographie rurale du Comité national français de géographie, un colloque international a été organisé à Lisbonne (Portugal), à l’initiative d’Ana Firmino et de Dulce Pimentel. Le décès brutal d’Ana quelques mois plus tard nous a profondément touchés. Nous avons continué à construire ce numéro en pensant à elle.Le colloque portait sur la thématique – volontairement large – des Dynamiques des campagnes et adaptation aux enjeux environnementaux, socio-économiques...


    Lire la suite


  • Cette année, l’événement Nature en VilleS, avec la Ville de Dinan et la Commune de Lanvallay, a de nouveau été impacté par la crise sanitaire, le format de l’édition 2021 a donc évolué pour proposer une exposition photos pendant tout l’été. La thématique du paysage a été conservée pour cette année, en écho à l’exposition des Paysages habités au Musée Yvonne Jean Haffen. Les sujets de la santé et du bien-être, aujourd’hui centraux dans notre société, ont également été une évidence. Ainsi, la thématique...


    Lire la suite


  • Ce questionnaire s’inscrit dans un programme de recherche scientifique  intitulé MUMATOURISME, qui accompagne la municipalité du Mans pour l’inscription de l’enceinte romaine sur la liste du patrimoine mondial (UNESCO).L'objectif est de connaître et comprendre les pratiques et les représentations touristiques et patrimoniales de l’enceinte romaine du Mans afin d'appuyer la candidature de la ville.En répondant à ce questionnaire, vous contribuez à notre recherche scientifique. Merci d'y consacrer...


    Lire la suite


  • La Revue française des affaires sociales commence l’année 2021 avec un dossier consacré au « handicap, une caractéristique parmi d’autres ». Six articles proposent de croiser cette caractéristique avec différentes variables (notamment le genre, l’état de santé) dans plusieurs secteurs de la vie des individus : le couple, la sexualité et plus globalement le rapport au corps ; l’éducation et l’enseignement supérieur ; l’insertion professionnelle.  Ils sont complétés par trois « points de vue ». Celui...


    Lire la suite


  • Au début des années 1970, l’Union de la gauche naît de la signature d’un programme commun de gouvernement. Les communistes, les socialistes et les radicaux de gauche disposent désormais d’un projet politique leur permettant d’accéder ensemble au pouvoir.Le 12 juillet 1972 le PCF, le PS et les radicaux de gauche adoptaient le Programme commun de gouvernement qui a imprégné de manière significative la vie politique française. Pourtant, sa portée a été relativement négligée par l’historiographie et...


    Lire la suite


  • Valérie Billaudeau vient de réaliser le documentaire Scoper. Un travail de recherche mené durant trois ans auprès de la librairie-papeterie Sadel, devenue le groupe SavoirPlus, qui montre comment les salarié∙e∙s sont devenu∙e∙s partie prenante de leur entreprise.Leader français de la distribution de livres et fournitures scolaires, la librairie-papeterie Sadel (société angevine d’édition et de librairie) existe depuis 1955. En 2018, les dirigeants proposent un changement d’organisation qui offre...


    Lire la suite


  •   Les espaces ruraux brésiliens connaissent des transformations rapides du fait de l’extension des cultures de rente, de l’exclusion des producteurs familiaux et de la dégradation des ressources naturelles (déforestation, érosion, pollutions). Ces transformations sont hétérogènes et complexes. Elles font intervenir des logiques d’acteurs privés et publics, dans des espaces aux potentialités et aux vulnérabilités différenciées.    Le colloque porte sur la caractérisation des transformations, sur...


    Lire la suite


  • Soutenance de Thèse
    La soutenance de Thèse de Ahmed OSMAN WALIEH intitulée :

    Transition énergétique, pauvreté et inégalités d’accès à l’énergie : le cas de Djibouti

    aura lieu le 22 juin 2021 à 14h - Salle Bleue R101 - Maison des Sciences Humaines Le Mans.



    Lire la suite

Espaces et SOciétés (UMR 6590)

ESO – Espaces et Sociétés – a été créée au début des années 1980 à l’initiative de chercheurs ayant une solide expérience de collaboration acquise notamment dans l’ATP CNRS « Changement social ». Elle regroupe cinq sites localisés à Angers, Nantes, Caen, Le Mans, et Rennes. 

En savoir plus…

Édito mai 2021

 Ce nouvel édito est l’occasion de porter notre attention sur un des aspects peu connus du monde de la recherche : les coulisses du fonctionnement des revues. Pour ce faire, prenons l’exemple de la Revue Francophone sur la Santé et les Territoires (RFST) portée par ESO.

Cette revue pluridisciplinaire a été créée en 2015 dans le but de regrouper les publications portant sur les dimensions spatiales de la santé et sur les enjeux de santé dans les territoires. Auparavant de nombreux travaux existaient déjà mais ils étaient publiés dans des revues plus ou moins généralistes et très dispersés. Le contexte, au moment où la revue fut fondée, était favorable pour plusieurs raisons. Les géographes de la santé français avaient engagé des démarches de structuration et de réflexions collectives au sein du Comité National Français de Géographie (CNFG) et au sein du Collège International des Sciences du Territoire (CIST). Sur le plan international, les géographes français se lançaient en travail collaboratif, dans l’organisation de l’International Medical Geography Symposium (IMGS) qui devait s’est tenu en juillet 2017 à Angers. ESO était bien évidemment très impliquée dans ces processus.

La création d’une revue passe par plusieurs étapes. Tout d’abord, en concertation avec l’INSHS et CNRS éditions, le choix de l’open édition s’est rapidement imposé afin de contribuer à garantir une science ouverte. Pour une revue électronique, la cible était alors claire : intégrer la plateforme Open Editions Journals –OEJ- (qui s’appelait à l’époque revues.org). Pour cela, il faut remplir un dossier de candidature exigeant et démontrer d’une certaine structuration de la revue : comité scientifique, comité de rédaction, modalités d’évaluation des articles, arbitrages, formats, consignes données aux auteurs, etc. Il faut de plus justifier d’un nombre conséquent de textes déjà publiés (pour la RFST ce fut une quarantaine) et justifier d’un lectorat conséquent. En d’autres termes, pour devenir une revue reconnue, il faut déjà être une revue reconnue !

En attendant de pouvoir intégrer OEJ, la RFST a donc commencé son existence sous la forme d’un carnet de recherche organisé comme une revue et hébergé dans hypothèses.org. Et c’est là que le contexte favorable évoqué précédemment a joué. En effet, pour attirer des textes de qualité une jeune revue manque d’arguments. Et pourtant, la grande majorité des géographes de la santé français (et d’autres disciplines) ont joué le jeu. Les auteurs francophones dans leur ensemble  (chercheurs québécois, d’Afrique et du Maghreb…) ont fortement contribué également. Un autre écueil à éviter était le risque d’apparaître comme un carnet de publications d’ESO, dans une forme d’entre-soi.  Il fallait donc d’une part que les membres d’ESO qui proposaient des textes soient soumis à la même rigueur d’évaluation que les autres et que le rédacteur en chef résiste à la tentation de proposer trop fréquemment des textes signés de sa main.

Au rythme d’une douzaine de textes par années (avec des hauts et des bas), la RFST a peu à peu gagné en reconnaissance et la triste année 2020 a été éclairée, pour nous, par la bonne nouvelle : la revue a désormais intégré la plateforme OEJ au terme d’un processus d’évaluation qui aura duré deux ans. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, l’INSHS a apporté officiellement son soutien à la revue début 2021.

C’est un travail personnel et collectif de longue haleine que de faire vivre une revue. Pour le rédacteur en chef, c’est un temps de travail conséquent et le soutien bienveillant d’un comité de rédaction composé aux deux tiers de collègues d’ESO est fondamental. Outre le fait d’être une revue suffisamment attractive et reconnue pour attirer des contributions, il faut ensuite les énergies pour faire fonctionner le processus d’évaluation, notamment mobiliser des  relecteurs. Lors de la phase de mise en ligne une fois encore, les ressources d’ESO en interface avec Open Edition sont actives sur le plan de l’édition numérique (Stéphane Loret, Noémie Lebrun).

De nombreux collègues sont impliqués dans des revues et collections à des degrés divers (Mondes du Tourisme, Norois…). Le temps donné dans l’ombre par toutes ces contributions mérite d’être reconnu. Sans cet investissement, le dispositif de l’édition scientifique ne fonctionnera pas, ou bien il sera livré aux seuls éditeurs privés avec tous les risques que cela comporte…

Sébastien Fleuret

Éditos précédents

    Panel Body
    Panel Body
    Panel Body
    Panel Body

Contact

Secrétariat : (karine.breton @ univ-rennes2.fr)

Université Rennes 2
Maison de la Recherche en Sciences Sociales
Place du Recteur Henri Le Moal
35043 RENNES CEDEX

Tél : (+33) 2 99 14 20 78

- Projet ESO 2017-2021

Retrouvez le bilan 2015 et l'évaluation HCERES ici.