• Le Rés-Eaux organise son premier Apér-Eau scientifique en Bretagne avec comme objectif de réunir scientifiques et grand public pour échanger sur la thématique de l'eau en Bretagne. A cette occasion, Caroline Le Calvez présentera ses travaux dans une intervention intitulée: « Usages et continuité écologique des cours d'eau en Bretagne. Remous autour de la gestion des rivières »Résumé de l’intervention :Depuis quelques années, des projets de restauration de la continuité écologique des cours d’eau...


    Lire la suite


  • La relation des hommes à leurs milieux questionne les sciences humaines et sociales et les sciences de la nature en des termes différents, à partir de méthodes et de données différentes, mais dans la perspective convergente d’une meilleure compréhension de leurs interactions. Dès lors, lorsque l’opportunité est offerte, comment « travailler ensemble » ? Comment rapprocher, croiser et traiter les enjeux multiples d’une même problématique au sein d’un questionnement collectif et intégré ? Cette interrogation...


    Lire la suite


  • L'afficheTélécharger le programmeS'inscrireTélécharger l'appel à communication en français et en anglais« L’heure de la transition écologique » a sonné, et l’expression s’est déjà imposée dans les domaines de l’énergie et des politiques économiques. Outre de nombreux travaux académiques existants sur ces thèmes, force est de constater la part croissante qu’occupent les emplois associés aux éco-activités (CGDD, 20161) et la prise en charge de cette transition écologique en France, par les politiques...


    Lire la suite


  • À la fin des années 2000, des milliers de Marocaines sont parties travailler à la cueillette des fraises dans la province de Huelva, en Espagne. Recrutées directement au Maroc par des contrats saisonniers, ces Dames de fraises sont choisies pour la précarité de leur situation et parce qu’elles laissent des enfants qui les contraindront à revenir.Chadia Arab, géographe et chercheuse au CNRS, analyse les rouages de ce programme de migration circulaire, pensé pour répondre aux besoins de main-d’œuvre...


    Lire la suite


  • Cet ouvrage est le résultat d’une enquête de terrain et s’inscrit dans une anthropologie des sexualités, de la domination et des résistances.Plus précisément, cette enquête repose sur une ethnographie réalisée entre 2009 et 2011 auprès de 41 jeunes hommes homosexuels âgés de 16 à 28 ans. L’objectif était d’appréhender la manière dont se construisent les identités homosexuelles au travers d’espaces divers : les réseaux sociaux numériques, les espaces publics, les lieux associatifs. L'auteur a choisi...


    Lire la suite


  • Ce dernier numéro de ESO Travaux et documents est un numéro hors-série consacré à la thématique de la « La Chine au prisme du tourisme » 


    Lire la suite


  • Cette journée d’étude est proposée par le Centre de Recherche en Education, Apprentissage et Didactique (CREAD) en collaboration avec le Centre de Recherche Bretonne et Celtique (CRBC) et Espaces et Sociétés (ESO). Des linguistes, des sociologues, et des chercheurs en didactique et en sciences de l’éducation se sont regroupés pour travailler ensemble, dans une approche pluridisciplinaire, sur leurs terrains et travaux respectifs, qui portent sur les contextes plurilingues français / breton et français...


    Lire la suite


  • Les réseaux urbains centralisés (politiquement et spatialement) et technologisés sont partout remis en cause : par manque de moyens dans les pays du Sud, pour aller vers une transition écologique et une économie circulaire dans les pays du Nord. La notion nouvelle de “low-tech” se retrouve donc au cœur de ces processus, sans être pour autant définie scientifiquement.Ce projet de recherche vise à en comprendre les contours et les appropriations par les territoires. Sous cet angle, il semble que les...


    Lire la suite


  • Du 24 au 26 septembre 2018, avec des partenaires brésiliens et espagnols, nous organisons un colloque au Mans sur "Mutations des systèmes agricoles et territoires au Brésil". Nous serions heureux de vous retrouver durant cet évènement. Vous trouverez sur le lien suivant les informations pour s'y inscrire et pour soumettre un résumé pour une communication : https://mutations2018.sciencesconf.org/


    Lire la suite


  • Ce nouveau numéro de ESO Travaux et documents comprend trois dossiers thématiques : les chercheurs d'ESO et "la France périphérique" ; Parcours commenté et image ; Méthodologie complexe et plurielle dans la recherche doctorale en sciences sociales, ainsi que deux articles dans la rubrique "colloques, séminaires" 


    Lire la suite


  • Ce projet contribue fortement au champ de recherche sur les risques, les vulnérabilités et la résilience de l’organisation de l’après-crise et du redémarrage du territoire. La prise en compte du risque ne porte aujourd’hui plus simplement sur la prise en compte du binôme aléa/vulnérabilité, mais également sur l’intégration des “enjeux de la gestion de crise” (Sierra, 2007 ; D’Ercole et Metzger, 2009). Les déchets post-catastrophe constituent l’un de ces enjeux, dont l’absence de prise en compte...


    Lire la suite


  • 16 avril 201810h - 17h (IGARUN - 1er étage)Séminaire commun avec l'UMR CENS "Elections, mobilisations... regards croisés"10h - 12h Rémy Le Saout (CENS) et François Madoré (ESO), Introduction de la journée Jean Rivière et Christophe Batady (ESO), Socio-géographies électorales de Nantes Annie Collovald (CENS), Mobilisations politiques et conséquences biographiques : les apports d’une analyse localisée 14h - 17h Christèle Allès (ESO), Mobilisations et services urbains au Liban Eve Meuret-Campfort ...


    Lire la suite


  • Le tourisme se constitue comme un objet de recherche de plus en plus légitime dans les sciences sociales. Si les études scientifiques prenant pour objet le tourisme sont, en France, récentes et encore parfois parcellaires, certaines disciplines ont, historiquement, questionné les phénomènes touristiques avant d’autres. Il résulte de ce constat des écarts entre les sciences sociales, que ce soit d’un point de vue théorique, du point de vue de la diversité des recherches menées ou, plus factuellement...


    Lire la suite


  • Depuis sa naissance, au XVIIIe siècle, le tourisme entretient des liens étroits avec les transports, dans une relation de dépendance réciproque. Le dessein de ce livre est d’appréhender les multiples interactions entre ces deux activités majeures dans le monde globalisé.Cet ouvrage, rédigé par deux spécialistes, débute par une approche historique montrant l’émergence de nouvelles formes de transport et leur influence sur le développement du tourisme. La suite s’attache à analyser l’intervention...


    Lire la suite

Espaces et SOciétés (UMR 6590)

ESO – Espaces et Sociétés – a été créée au début des années 1980 à l’initiative de chercheurs ayant une solide expérience de collaboration acquise notamment dans l’ATP CNRS « Changement social ». Elle regroupe cinq sites localisés à Angers, Nantes, Caen, Le Mans, et Rennes. 

En savoir plus…

Édito - Mars 2018

Ce deuxième édito est alimenté par l’actualité scientifique récente de notre UMR. Les Journées ESO de printemps ont pris cette année la forme de deux journées consécutives les 19 et 20 mars 2018 à l’Université Rennes 2. Elles ont couplé les travaux au long cours des axes du programme de l’UMR (Temporalités et histoires de vie, questions méthodologiques. Les chercheurs d’ESO face à l’environnement – Journée Axe 4 / axes 1 et 3 / Axe 2 - 19 et 20 mars 2018) et des journées scientifiques autour de la « jeune recherche » en sciences sociales de l’espace, précédées par un appel à communication.

Il s’agissait donc d’une part de permettre aux participants de s’imprégner des propositions scientifiques  diverses, de circuler d’un espace à l’autre et de discuter dans des moments de pause suffisamment longs et nombreux. D’autre part, les « jeunes chercheur.e.s » (et les moins jeunes qui s’étaient associés à eux) avaient ouvert leurs habituels séminaires à plus large que l’UMR et appelé à des propositions de communication de chercheur.e.s d’autres laboratoires en sciences sociales.

Ces deux séries d’objectifs me semblent largement atteintes, même si la frustration de ne pas avoir pu participer à toutes les sessions en cours a pu être ressentie par certain.e.s.  De ces sessions en parallèle, il ressort que les chantiers scientifiques avancent, sur le mode de l’atelier d’échange sur les méthodologies ou de la confrontation des approches (SHS et environnement, espaces).

Avant le bilan et les compte-rendus de ces journées que nous allons réaliser collectivement, je m’aventure à faire ressortir « à chaud » quelques lignes de force au sujet de deux thématiques structurantes proposées par les jeunes chercheur.e.s, et que les discussions des autres sessions ont abordées : l’interdisciplinarité et l’engagement.

  • Concernant l’interdisciplinarité, le partage de concept – au sens d’explicitation du contenu qui y est affecté – nourrit la compréhension mutuelle, mais ne permet pas toujours de continuer à travailler ensemble. La reconnaissance de la légitimité et de la valeur des approches des autres disciplines que la sienne construit les conditions d’un terrain d’entente ; si des chercheurs se sentent observés dans leur manière de faire de la science par les autres chercheurs, cette entente risque bien d’être mise à mal. Il a été relevé aussi que si le langage des scientifiques peut atteindre son but en produisant des termes hybrides satisfaisant plusieurs entrées disciplinaires, la sphère d’experts et d’initiés peut fonctionner à ce stade en vase clos par rapport aux espaces sociaux qu’il étudie.
  • La thématique de l’engagement interroge alors les recherches que nous menons, pour une part en lien avec la commande publique, les financements institutionnels voire des demandes sociales. L’engagement est entendu ici au sens de la prise de conscience des intellectuels qui, souhaitant s’impliquer dans le monde où ils vivent, mettent leur activité professionnelle au service d’une cause. Plusieurs prises de paroles ont souligné que l’engagement du-de la chercheur.e découle de sa relation au terrain de recherche, qui suscite des choix réflexifs et une implication sociale dans le suivi de « l’objet » étudié. Des désaccords ont pointé sur l’effectivité de la neutralité axiologique des scientifiques. L’occidentalisation de la pensée a été questionnée, ainsi que les questions éthiques soulevées par l’enquête « à couvert ».

Il nous reste alors à restituer ces riches débats, et à nous en ressaisir pour alimenter d’autres manifestations à venir et pour contribuer aux questions vives de la recherche sur les espaces des sociétés.

Emmanuelle Hellier, le 26 mars 2018

Édito - Janvier 2018

Contact UMR ESO

Secrétariat :

Université Rennes 2
Maison de la Recherche en Sciences Sociales
Place du Recteur Henri Le Moal
35043 RENNES CEDEX

Tél : (+33) 2 99 14 20 78

Fax : (+33) 2 99 14 18 95

courriel (karine.breton @ univ-rennes2.fr)


Organigramme