• Mme Ying Hu s’installe à Le Mans Université pendant une année grâce à une bourse prestigieuse du gouvernement chinois.Économiste de formation, elle développe avec Frédéric Fortunel des recherches sur les enjeux de la caféiculture chinoise mais travaille également sur les enjeux économiques de la politique d’internationalisation de son pays. C’est l’occasion d’enrichir et diversifier nos coopérations ! Elle aura comme point d’ancrage le bureau R111 de la Maison des sciences humaines du Mans.


    Lire la suite


  • Au centre du débat proposé par cet ouvrage, une question : vivons-nous encore dans un régime caractérisé par les rapports sociaux capitalistes ? Ou sommes-nous passés vers un mode de production technocratique ? Mêlant enquêtes thématiques sur différents champs (enseignement supérieur, industrie pharmaceutique, urbanisme, filière nucléaire), focus sur des secteurs clés (métropoles, Caisse des Dépôts et Consignations, CAC40, EDF, SNCF et Association Française des Entreprises Privées) et débats théoriques...


    Lire la suite


  • Organisé par l’UMR ESO (Espaces et sociétés) et le Groupe transversal JEDI (Justice, espace, discriminations, inégalités) du Labex « Futurs urbains » (Université Paris-Est)Le point de départ de ce colloque est la dynamique et la visibilité récentes des approches critiques des rapports sociaux dans la géographie française, alors que les analyses mettant l’accent sur les inégalités et les rapports de pouvoir et de domination sont incontournables depuis longtemps en géographie anglophone comme bien...


    Lire la suite


  • Conférence à la MSHB.Université Rennes 2 - Département de portugais / UFR LangueLA QUESTION DE LA TERRE AU BRESIL ENTRE ALIMENTATION ET JUSTICE SOCIALEpar Gilles MARECHALL'affiche


    Lire la suite


  • Greta TommasiMaîtresse de conférences en géographie, Université de Limoges etFrédéric RichardProfesseur de géographie, Université de Limoges Résumé : Depuis environ quatre décennies, la « renaissance rurale » a permis de regarder autrement les évolutions des espaces ruraux français. L’arrivée de nouvelles populations et le dynamisme socio-économique marquent autant un renouveau de ces espaces que de la géographie rurale. Ces processus ne sauraient cependant occulter qu’une partie des espaces ruraux...


    Lire la suite


  • Les programmes des axes 3 et 4 de la journée du 10 décembre 2018, des axes 1 et 2 de la journée du 12 novembre  2018 sont en ligne sur les pages d'axes ainsi que sur la page des Archives de l'agenda en accès restreint (utilisateur et mot de passe à la fin de chaque ESO hebdo)


    Lire la suite


  • Les journées jeunes chercheurs se sont tenues à Rennes les 19 et 20 mars 2018. Sous le thème « De la géographie sociale aux sciences sociales de l'espace, quand les jeunes chercheurs interrogent l'interdisciplinarité en sciences sociales », ces journées furent l'occasion pour doctorants et jeunes maitres de conférence de présenter leurs travauxLire les résumés des communications


    Lire la suite


  • En ce début de XXIe siècle, les professionnels du bâtiment sont confrontés à la montée en puissance d’une injonction forte, celle de construire, rénover et gérer les constructions en intégrant les défis énergétiques et environnementaux contemporains. À partir d’une enquête interdisciplinaire menée auprès des professionnels de la construction en France, cet ouvrage présente la manière dont ces acteurs composent concrètement avec les défis énergétiques et environnementaux. Une première partie propose...


    Lire la suite


  • Ce livre aborde la question des inégalités éducatives avec une triple originalité : la prise en compte de l’espace pour analyser ces inégalités ; une appréhension large de la notion d’éducation, quand les inégalités éducatives sont souvent abordées sous l’angle de la différenciation des cursus scolaires ; une approche pluridisciplinaire qui permet de saisir la complexité des processus à l’œuvre dans la production des inégalités. Il s’adresse aux chercheurs, aux étudiants, aux décideurs, aux professionnels...


    Lire la suite


  • salle 201 de la Maison de l’Université à 14h jeudi 28 mars 2019, Le Mans Université


    Lire la suite


  • Lundi 8 avril 2019 à 14 h, à la MSH 1er étage, salle Bleue, Le Mans université.


    Lire la suite


  • Le lundi de 10h à 12h (et quelques lundis toute la journée)(contenu des séances sous réserve)Lundi 1er octobrePrésentation de travaux de recherche par chaque collègue d’ESO Nantes, avec tour de table (10’ chacun), de façon à favoriser l’interconnaissance avec Nicolas Raimbault et Jean-Baptiste BahersLundi 5 novembreComptes rendus bibliographiques : ouvrage collectif, 2013, Sociologie de Nantes, La Découverte (compte rendu par Isabelle Garat) ; numéro 57 de la Revue française de sociologie, 2016...


    Lire la suite


  • A partir du récit d’expériences individuelles, l’objectif du séminaire est d’aborder les processus de construction des objets de recherche en sciences sociales. Il s’agira notamment de discuter des difficultés que tout chercheur peut rencontrer dans ce cadre, mais aussi des ressources qu’il peut mobiliser. Ce séminaire sera l’occasion de traiter des stratégies possibles pour concilier et équilibrer les différents éléments  pouvant influencer l’élaboration d’un objet de recherche : attentes divergentes ...


    Lire la suite

Espaces et SOciétés (UMR 6590)

ESO – Espaces et Sociétés – a été créée au début des années 1980 à l’initiative de chercheurs ayant une solide expérience de collaboration acquise notamment dans l’ATP CNRS « Changement social ». Elle regroupe cinq sites localisés à Angers, Nantes, Caen, Le Mans, et Rennes. 

En savoir plus…

Édito mars 2019

S’approprier la révolution numérique

Nous vivons aujourd’hui dans un monde social baigné par la connexion instantanée et la circulation de l’information de masse. Les jeunes générations n’ont pas connu autre chose que cette « condition numérique », puisque l’invention du Web a tout juste 30 ans ! Le 12 mars 1989, l’informaticien Tim Berners-Lee jette les bases du protocole de circulation des données numérisées, avant de créer le premier serveur Web et l’outil navigateur au sein du CERN, le laboratoire de physique nucléaire européen.

L’article du Monde des idées du 16 février souligne combien les usages actuels du Web remettent en cause l’utopie originelle de la société du partage de savoirs et d’échanges amicaux : « montée en puissance des géants de l’informatique défiant les États, arrivée d’un capitalisme de plateformes (Uber, Airbnb) très peu social, dérapages haineux des innombrables cafés du commerce en ligne du « village global » […](Frédéric Joignot). La liste s’allonge des effets pervers de l’usage du web, du foisonnement de l’information à la dérégulation de certains secteurs économiques.

À présent, pour notre activité professionnelle, il nous faut donc être formés aux techniques et aux usages du Web pour pouvoir en tirer parti de manière raisonnée et constructive. De fait, nous l’utilisons au quotidien pour rechercher de l’information, pour communiquer sur nos travaux, pour échanger avec nos collègues et nos tutelles (webmail, espaces collaboratifs tels My Core), pour rendre visible l’activité de publication du laboratoire (collection HAL SHS) et pour stocker nos données de recherche (cloud, Box HumaNum) et sur la recherche (Tableau de bord ESO). L'enjeu fondamental dans la numérisation des sociétés en réseau est la maîtrise de l'information - ou de la donnée -, laquelle est l'une des bases du savoir. Dans le champ qui est le nôtre, il s'agit de comprendre et d'agir sur les nouvelles formes de la production, validation et diffusion du savoir, process fortement impacté par la transformation du tout numérique et du tout connecté.

Dans ce cadre, deux préoccupations nous semblent fondamentales pour continuer à utiliser collectivement le Web avec discernement :

  • se former en s’appuyant sur les ressources proposées (Urfist, CNRS…)
  • mettre en commun nos pratiques et compétences individuelles,

l’idée étant que plus nous maîtriserons les enjeux et le fonctionnement de l’outil, mieux nos choix seront pertinents pour le mettre au service de nos dynamiques scientifiques.

Comme le rappellent Laura Ghebali et Vanessa Lyon, « la logique d’innovation est avant tout humaine […] La révolution numérique peut représenter une fantastique source d’émancipation qui peut permettre à chacun de se dépasser » (Laura Ghebali, Vanessa Lyon, Le Monde, 22/02/2019).

Emmanuelle Hellier

Stéphane Loret

Éditos précédents

Contact UMR ESO

Secrétariat :

Université Rennes 2
Maison de la Recherche en Sciences Sociales
Place du Recteur Henri Le Moal
35043 RENNES CEDEX

Tél : (+33) 2 99 14 20 78

Fax : (+33) 2 99 14 18 95

courriel (karine.breton @ univ-rennes2.fr)


Organigramme