• Quels sont les outils du géographe pour comprendre ce qui fait évoluer la société caennaise ?Les chercheur·se·s du laboratoire Espaces et Sociétés de Caen vous immergeront dans leur quotidien au travers d’un atlas qui repère des zones, délimite des contours, identifie des frontières et découpe la société selon les groupes sociaux, les générations, les habitudes… Les atlas sont les outils incontournables des géographes depuis les origines de la discipline : une carte bien conçue vaut un long discours...


    Lire la suite


  • Soutenance de Thèse
    La soutenance de Thèse de Rafael DE BRITO SOUSA intitulée :

    Comparaison de cas d’études de villes brésiliennes et françaises sur la trajectoire de mise en paysage des rivières urbaines.

    aura lieu le 17 septembre 2021 à 13h30 - par visioconférence.



    Lire la suite



  • Soutenance de Thèse
    La soutenance de Thèse de Christophe Demichelis intitulée :

    Dynamique paysagère et interactions humains – milieu en mosaïque forêt/savane, au prisme des maladies émergentes en Afrique équatoriale

    aura lieu le 24 septembre 2021 à 14h - salle Jacques Léonard, bât A, 3e étage, Université Rennes 2.



    Lire la suite



  • Dans un contexte de pandémie mondiale qui a déjà provoqué le décès de plusieurs millions de personnes, la dégradation accélérée de notre environnement, l’augmentation des inégalités et de la précarité, la multiplication des régimes autoritaires, tout invite au pessimisme ou au chacun pour soi. Que faire alors pour construire les conditions d’un retournement qui permette, dans un futur proche, de s’extraire de la logique mortifère du système capitaliste ?La grande majorité des individus, pour l’heure...


    Lire la suite


  • Nous nous intéresserons aux questions autochtones du Chili avec, d’une part, un film réalisé par Gaëlle Lefeuvre, et, d’autre part, une conférence de Camille Varnier. Chaque regard apporte son éclairage sur les questions liées à la transmission de la culture Mapuche aujourd’hui dans un territoire : l’un autour de la transmission de la langue et de la culture mapuche vers les enfants, l’autre autour des espaces funéraires. Transmission (Gaëlle Lefeuvre, 28 mn, Chili/ France, 2019, espagnol sous-titré...


    Lire la suite


  • Kwanxwala - Thunder est un film documentaire sur le football féminin à Alert Bay,communauté autochotone située sur une île en Colombie-Britannique au Canada. Tourné sur plusieurs années (2009-2015), ce documentaire de création mobilise plusieurs formats : S8, HD video, images d’archives et photographies, brossant un portrait d’Alert Bay à travers la pratique du football féminin. L’approche impressionniste du film évoque l’histoire du football sur l’île en focalisant sur différentes générations de...


    Lire la suite


  • C’est une invitation à partager une même soirée avec des chercheur·e·s dans des centaines de villes d’Europe, dont 14 en France.Placée avant tout sous le signe de la découverte et du plaisir, la Nuit européenne des chercheur.e.s est une occasion unique et privilégiée pour le grand public de rencontrer les explorateurs d’aujourd’hui : les chercheur.e.s ! L’événement invite à la rencontre, à la découverte, à l’échange et au partage, à travers des animations ludiques et attractives au cours desquelles...


    Lire la suite


  • C’est une invitation à partager une même soirée avec des chercheur·e·s dans des centaines de villes d’Europe, dont 14 en France.Placée avant tout sous le signe de la découverte et du plaisir, la Nuit européenne des chercheur.e.s est une occasion unique et privilégiée pour le grand public de rencontrer les explorateurs d’aujourd’hui : les chercheur.e.s ! L’événement invite à la rencontre, à la découverte, à l’échange et au partage, à travers des animations ludiques et attractives au cours desquelles...


    Lire la suite


  • Depuis la fin des années 1990, les sommets internationaux du microcrédit se multiplient. Tous ont pour ambition la lutte contre la pauvreté, en promouvant l’accès au crédit aux plus pauvres. En outre, dans les pays en développement, le modèle de la banque villageoise, défendu par le prix Nobel de la paix Muhammad Yunus, n’a fait qu’accentuer la croyance en un nouvel outil pour leurdéveloppement. Qu’en est-il ?À partir d’une analyse socio-économique et gestionnaire des dispositifs de microfinance...


    Lire la suite


  • Valérie Billaudeau vient de réaliser le documentaire Scoper. Un travail de recherche mené durant trois ans auprès de la librairie-papeterie Sadel, devenue le groupe SavoirPlus, qui montre comment les salarié∙e∙s sont devenu∙e∙s partie prenante de leur entreprise.Leader français de la distribution de livres et fournitures scolaires, la librairie-papeterie Sadel (société angevine d’édition et de librairie) existe depuis 1955. En 2018, les dirigeants proposent un changement d’organisation qui offre...


    Lire la suite


  • 10h00 - 12h30 : Philippe MADELINE et Jean-Marc MORICEAU Séance d’accueil pour les étudiants de Masters et de Doctorat  14h30 – 18h30 : Ouverture du séminaire (tout public) Actualités et présentation du séminaire« Du Moyen Âge à la Révolution : comment entendre la voix des paysans ? Chroniques de la France des campagnes (1435-1788)»Table ronde et regards croisés à partir des deux derniers livres de Jean-Marc MORICEAU, Professeur d’histoire moderne à l’université deCaen-normandie (EA 7455 Histémé-ex...


    Lire la suite


  •   Les espaces ruraux brésiliens connaissent des transformations rapides du fait de l’extension des cultures de rente, de l’exclusion des producteurs familiaux et de la dégradation des ressources naturelles (déforestation, érosion, pollutions). Ces transformations sont hétérogènes et complexes. Elles font intervenir des logiques d’acteurs privés et publics, dans des espaces aux potentialités et aux vulnérabilités différenciées.    Le colloque porte sur la caractérisation des transformations, sur...


    Lire la suite

Espaces et SOciétés (UMR 6590)

ESO – Espaces et Sociétés – a été créée au début des années 1980 à l’initiative de chercheurs ayant une solide expérience de collaboration acquise notamment dans l’ATP CNRS « Changement social ». Elle regroupe cinq sites localisés à Angers, Nantes, Caen, Le Mans, et Rennes. 

En savoir plus…

Édito mai 2021

 Ce nouvel édito est l’occasion de porter notre attention sur un des aspects peu connus du monde de la recherche : les coulisses du fonctionnement des revues. Pour ce faire, prenons l’exemple de la Revue Francophone sur la Santé et les Territoires (RFST) portée par ESO.

Cette revue pluridisciplinaire a été créée en 2015 dans le but de regrouper les publications portant sur les dimensions spatiales de la santé et sur les enjeux de santé dans les territoires. Auparavant de nombreux travaux existaient déjà mais ils étaient publiés dans des revues plus ou moins généralistes et très dispersés. Le contexte, au moment où la revue fut fondée, était favorable pour plusieurs raisons. Les géographes de la santé français avaient engagé des démarches de structuration et de réflexions collectives au sein du Comité National Français de Géographie (CNFG) et au sein du Collège International des Sciences du Territoire (CIST). Sur le plan international, les géographes français se lançaient en travail collaboratif, dans l’organisation de l’International Medical Geography Symposium (IMGS) qui devait s’est tenu en juillet 2017 à Angers. ESO était bien évidemment très impliquée dans ces processus.

La création d’une revue passe par plusieurs étapes. Tout d’abord, en concertation avec l’INSHS et CNRS éditions, le choix de l’open édition s’est rapidement imposé afin de contribuer à garantir une science ouverte. Pour une revue électronique, la cible était alors claire : intégrer la plateforme Open Editions Journals –OEJ- (qui s’appelait à l’époque revues.org). Pour cela, il faut remplir un dossier de candidature exigeant et démontrer d’une certaine structuration de la revue : comité scientifique, comité de rédaction, modalités d’évaluation des articles, arbitrages, formats, consignes données aux auteurs, etc. Il faut de plus justifier d’un nombre conséquent de textes déjà publiés (pour la RFST ce fut une quarantaine) et justifier d’un lectorat conséquent. En d’autres termes, pour devenir une revue reconnue, il faut déjà être une revue reconnue !

En attendant de pouvoir intégrer OEJ, la RFST a donc commencé son existence sous la forme d’un carnet de recherche organisé comme une revue et hébergé dans hypothèses.org. Et c’est là que le contexte favorable évoqué précédemment a joué. En effet, pour attirer des textes de qualité une jeune revue manque d’arguments. Et pourtant, la grande majorité des géographes de la santé français (et d’autres disciplines) ont joué le jeu. Les auteurs francophones dans leur ensemble  (chercheurs québécois, d’Afrique et du Maghreb…) ont fortement contribué également. Un autre écueil à éviter était le risque d’apparaître comme un carnet de publications d’ESO, dans une forme d’entre-soi.  Il fallait donc d’une part que les membres d’ESO qui proposaient des textes soient soumis à la même rigueur d’évaluation que les autres et que le rédacteur en chef résiste à la tentation de proposer trop fréquemment des textes signés de sa main.

Au rythme d’une douzaine de textes par années (avec des hauts et des bas), la RFST a peu à peu gagné en reconnaissance et la triste année 2020 a été éclairée, pour nous, par la bonne nouvelle : la revue a désormais intégré la plateforme OEJ au terme d’un processus d’évaluation qui aura duré deux ans. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, l’INSHS a apporté officiellement son soutien à la revue début 2021.

C’est un travail personnel et collectif de longue haleine que de faire vivre une revue. Pour le rédacteur en chef, c’est un temps de travail conséquent et le soutien bienveillant d’un comité de rédaction composé aux deux tiers de collègues d’ESO est fondamental. Outre le fait d’être une revue suffisamment attractive et reconnue pour attirer des contributions, il faut ensuite les énergies pour faire fonctionner le processus d’évaluation, notamment mobiliser des  relecteurs. Lors de la phase de mise en ligne une fois encore, les ressources d’ESO en interface avec Open Edition sont actives sur le plan de l’édition numérique (Stéphane Loret, Noémie Lebrun).

De nombreux collègues sont impliqués dans des revues et collections à des degrés divers (Mondes du Tourisme, Norois…). Le temps donné dans l’ombre par toutes ces contributions mérite d’être reconnu. Sans cet investissement, le dispositif de l’édition scientifique ne fonctionnera pas, ou bien il sera livré aux seuls éditeurs privés avec tous les risques que cela comporte…

Sébastien Fleuret

Éditos précédents

    Panel Body
    Panel Body
    Panel Body
    Panel Body

Contact

Secrétariat : (karine.breton @ univ-rennes2.fr)

Université Rennes 2
Maison de la Recherche en Sciences Sociales
Place du Recteur Henri Le Moal
35043 RENNES CEDEX

Tél : (+33) 2 99 14 20 78

- Projet ESO 2017-2021